Tout savoir sur l'hébergement de vacances

Comment facturer une location saisonnière ?


La location saisonnière, aussi appelée location de vacances, est assujettie à des réglementations spécifiques qui concernent, en l’occurrence, la facturation. En effet, les propriétaires ainsi que les professionnels en location saisonnière doivent fournir à chacun de leurs clients une facture en bonne et due forme qui, soit dit en passant, peut être établie dès que la réservation est confirmée. Au même titre que les familles, les hommes d’affaires sont, eux aussi, nombreux à recourir à la location de vacances. La facture leur permet de se faire rembourser par leurs employeurs.

L’utilité d’une facture de location de vacances


La facture de location saisonnière est utile autant pour le propriétaire que pour le voyageur. Par essence, il s’agit d’une note précise et détaillée qui servira de pièce justificative. Non seulement elle atteste du passage d’un voyageur, mais elle détermine aussi le montant dû pendant un séjour bien défini. Sans ce document, rien ne peut justifier le fait qu’une tierce personne à louer un hôtel ou encore une caravane. À cet effet, il convient de préciser que la location de vacances s’applique aux résidences suivantes : auberge de jeunesse, village de vacances, chambre d’hôtes, camping, hôtel, air de stationnement et location de vacances entre particuliers.


Quelles sont les mentions obligatoires dans une facture de location de vacances ?


On ne constate pas une réelle différence entre une facture de location saisonnière et une facture de location immobilière si ce n’est au niveau de prix. Cela est tout à fait normal étant donné que les locations de vacances durent tout au plus 2 semaines, alors que les locations de maison et d’appartement peuvent s’étaler sur plusieurs années. Pour qu’elle soit valable, une facture doit impérativement mentionner les informations concernant le propriétaire (nom complet, adresse de l’établissement, contact téléphonique et adresse email). Les informations facultatives sont le numéro Siren et le numéro d’immatriculation au registre de commerce. Le propriétaire est tenu d’écrire « reçu la somme de » avant d’apposer sa signature sur ladite facture. Cette dernière doit aussi inclure le nom du locataire, le type de bien mis en location, ainsi que la durée du séjour. Pour certifier que la location est de type saisonnier, il faut que la facture porte la mention « location saisonnière ou location de vacances ». La mention de la TVA n’est pas obligatoire, à moins que l’entreprise n'en soit assujettie. Il est néanmoins important d’indiquer si la facture est hors taxe ou non.

À l’heure actuelle où l’avancée technologique bat son plein, la facturation d’une location saisonnière peut se faire de façon automatique. D’ailleurs, de plus en plus de professionnels ont recours à la dématérialisation de facture. Ce procédé s’avère plus rapide, plus sécurisé et plus efficace. Par ailleurs, question accessibilité, la facture électronique est bien meilleure, ce qui fait que le suivi, tant pour les clients que pour les propriétaires, est optimisé. Et qui plus est, la falsification est ici quasiment impossible. Que demander de mieux ?