Après mures réflexions, vous avez décidé de vous essayer au saut en parachute. Vous avez envie de connaitre les sensations fortes de cette activité de l'extrême, tout en dépassant vos limites. Cependant, quelle que soit la raison de votre décision, de nombreux paramètres sont à prendre en compte avant de se jeter dans le vide à 200 km/h ! Découvrez ainsi dans cet article les essentiels que vous devrez savoir pour sauter en parachute dans les règles de l’art.

La bonne saison pour sauter en parachute


Techniquement parlant, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise saison pour un saut en parachute. Cependant, pour un premier saut, l’idéal est d’attendre la période estivale pour le faire. Et surtout, il faut que le temps soit beau ! En effet, dans le cas où il pleut, votre moniteur pourrait très bien reporter votre saut. D’ailleurs, c’est une bonne chose puisque de mauvaises conditions météo ne vous permettront pas d'apprécier pleinement l’expérience. De plus, il s’agit d’une raison qui pousse certains centres à fermer leurs portes entre le mois de novembre et le mois de mars.

L’âge minimum pour un saut en parachute


L’âge requis pour pouvoir sauter en parachute est variable en fonction du pays. Mais pour nombreux États, notamment la France, il faut avoir au minimum 15 ans pour un premier baptême. Une autorisation parentale est également requise pour les mineurs. Par ailleurs, il faut aussi savoir qu’il faut avoir un poids minimum de 40 kg pour être éligible.

Et pour le poids maximum ?


En tandem, puisque vous ne pourrez pas sauter seul pour le moment même si vous le voulez, le poids maximum autorisé est souvent de 90 à 95 kg. Dans le cas où vous avez une corpulence assez importante et que vous dépassez le seuil, il vous faudra voir avec le centre de parachutisme et négocier si possible. Certains établissements peuvent en effet accepter un saut en tandem s’ils disposent d’un moniteur assez léger. L’objectif est de ne pas dépasser la charge maximale que peut gérer un parachute.

Faut-il être en bonne santé ? Des contre-indications existent ?


Attention, il faut impérativement que vous soyez en forme et en bonne santé pour pouvoir faire un saut en parachute. Sachez ainsi qu’il vous est déconseillé de réaliser une telle pratique si, par exemple, vous avez des problèmes cardiaques ou d’ORL. Du fait de l’atterrissage, vous ne devrez également pas avoir des soucis au niveau du dos. D’ailleurs, dans la majorité des cas, vous devrez passer chez un médecin pour faire valider ou non votre éligibilité via votre état de santé. En outre, il est contre-indiqué de consommer de l’alcool au moins 24 heures avant le jour J. Vous ne devrez également pas sauter en parachute lorsque vous venez de faire de la plongée sous-marine. Et enfin, contrairement aux idées reçues, vous devrez avoir bien mangé avant de faire le grand saut. Vous aurez effectivement besoin de toute votre énergie durant un saut en chute libre. Par contre, évitez les aliments gras. Misez plutôt pour ceux qui apportent des vitamines et des minéraux.

Le conseil du jour : découvrez ce dossier masseur anti cellulite avant de passer à la caisse .

Derniers articles :

Après mures réflexions, vous avez décidé de vous essayer au saut en parachute. Vous avez envie de connaitre les sens...
S’installant traditionnellement à la montagne, à la campagne ou à la mer, un gîte est un hébergement de vacances ...
Afin de pouvoir attirer des clients, se faire une bonne notoriété et surtout multiplier les bénéfices, il est essent...